Abonnez-vous à l'infolettre
 
Désabonnez-vous
(Me désabonner) (M'abonner)
A leading rebar company won over by the strength of wood

Un leader en acier d’armature est séduit par la force du bois

Marie-France Bélec, arch., LEED AP

Directrice au développement des affaires

KLH Élément

2013-02-12

Retourner à la publication # 6 »

Un article récemment paru dans Inno Magazine (Numéro 15, Automne-Hiver 2012). Pour consulter la revue en ligne, visitez : http://www.innomagazine.com/

 

KLH Élément, une filiale du Groupe AGF, a vu le jour à la suite d’une union commerciale avec l’entreprise autrichienne KLH Massivholz, précurseure du système de bois lamellé-croisé, qui conçoit et réalise des projets depuis plus de 15 ans en Europe. KLH Élément relève le défi d’implanter ce système structural dans l’est de l’Amérique du Nord.


KLH Élément désirait pousser le système constructif KLH à ses limites dans le cadre d’un projet qui offrirait une vitrine unique au produit. La reconstruction du siège social du Groupe AGF à Longueuil, conçu par les architectes Daoust Lestage, constituait le projet tout indiqué : la prodigieuse aventure architecturale est un franc succès! Le nouvel immeuble de bureaux compte plus de 570 m³ de structure en bois lamellé-croisé. Ses dalles et murs porteurs, tous laissés apparents, apportent du chic et une chaleur inégalée dans ce milieu de travail indiscutablement industriel. 

 

Depuis 15 ans en Europe où le produit a été inventé, il a fait ses preuves : sa popularité ne cesse de grandir. Chez AGF, nous croyons que le bois lamellé-croisé saura aussi faire sa place au Québec. Le bois influence les trois volets qui définissent le concept de développement durable : l’écologie, l’économie et la société. Le bois est bien enraciné dans notre cœur de Québécois. Ce produit de 3e transformation contribuera à relancer le secteur forestier et cette ressource naturelle, véritable puits à carbone, est renouvelable.


Simplicité

Le bois lamellé-croisé n’est en fait qu’un contreplaqué géant dont les couches sont constituées de planches de bois collées à 90 degrés les unes des autres. Ces panneaux sont ensuite coupés sur mesure en usine. Telle une maquette en carton, les panneaux forment les dalles de planchers, les toits, les murs porteurs, les balcons, les porte-à-faux, les garde-corps, les marches d’escaliers et limons. La versatilité du produit n’a de limites que dans l’imagination des professionnels.


Le bois lamellé-croisé permet donc de créer des bâtiments en dalles et murs porteurs préusinés qui se distinguent par leur simplicité d’assemblage et un chantier dit « sec », aspect avantageux dans notre contexte saisonnier. De plus, les murs en panneaux constituent des fonds de clouage idéaux pour tous les autres sous-systèmes qui s’y accrochent. Un jeu d’enfant à concevoir et à ériger au chantier.


Qualité
En Europe, on l’appelle « le nouveau béton ». La configuration de ses plis constitués de planches collées à 90 degrés les unes aux autres donne une force et une stabilité dimensionnelle encore inégalée aux panneaux de bois. Une maison construite en bois lamellé-croisé ne « travaille » pas. De plus, la précision de ses coupes en usine évite les problèmes de tassements que l’on peut expérimenter dans une construction typique de trois ou quatre étages en ossature de bois. La compartimentation des logements offre une acoustique et une résistance au feu supérieure, et l’étanchéité de son enveloppe lui confère une performance énergétique hors du commun. Notez que le bois, en raison de sa nature isolante, élimine les ponts thermiques difficiles à gérer avec l’architecture en acier et en béton. Pour notre climat, les surfaces de bois s’avèrent simplement les plus confortables.


Valeur ajoutée
Les colles utilisées ne contiennent pas de formaldéhyde et le bois provient de forêts gérées durablement. Le bois, lorsqu’il n’est pas verni, constitue un régulateur d’humidité naturel. La qualité de l’air est donc maximale et répond au désir d’un environnement sain que l’on souhaite pour nos enfants, dans les écoles ou dans les hôpitaux et cliniques.


Le langage architectural du béton a séduit plus d’une époque. Aujourd’hui, à moindre coût que le béton, nous pouvons retrouver les ouvertures généreuses ainsi que les lignes fines et épurées de cette architecture.
Le bois se modernise, tout en demeurant au cœur de nos traditions et de notre identité culturelle.
 

Photos: Marc Cramer

Bienvenue

La tradition du journal d’entreprise du Groupe AGF se poursuit…sur internet. Outil de communication par excellence, ce journal rassemble plus de
2 000 employés. On y partage nos succès, on s’informe des projets à venir, on réfléchit à des problématiques, etc. Bonne lecture!